mercredi 20 février 2008

Attraper froid

"Couvre-toi, sinon tu vas attraper froid !". Tout le monde a déjà entendu cela. De même, on attribue aux courants d'air ou aux cheveux mouillés nombre d'infections.

Et pourtant....Il s'agit d'une idée reçue de plus. En effet, le rhume ou la grippe que l'on est censé attraper si l'on est insuffisamment couvert sont des maladies virales. Peu importe que vous soyez nus ou trop habillé, si il n'y a pas de virus, vous ne serez pas malades. Des études ont confirmé cela (personnes quasi-nues dans un milieu très froid mais stérile).

Cette idée est tellement répandue que vous ne me croirez certainement pas. Tant pis. Voici tout de même une courte synthèse:

Si en hiver, les gens sont plus souvent malades que l'été, cela est du:
  • au confinement. Lorsqu'il fait froid dehors, les gens restent à la maison, et partagent ainsi davantage les virus. Le début de la saison froide coïncide également avec la rentrée des classes, qui augmentent les contacts humains, et donc les échanges de microbes.
  • au manque de soleil. Les rayons solaires tuent certains virus dans l'air. Or l'hiver, il y a moins de soleil.
  • le froid est un stress pour l'organisme, et peut donc fragiliser les défenses immunitaires.
  • à l'aspect psychologique, ici assimilable à l'effet nocebo (inverse du placebo). Ainsi, nous pensons tous être plus fragiles lorsque nous avons froid, ce qui nous rend effectivement plus vulnérables.
Comme toujours, essayons de savoir d'où nous viens cette idée reçue. Même si il est difficile d'établir l'origine de cette phobie avec exactitude, il est probable qu'elle puisse être antérieure à l'apparition de la pénicilline. En effet, les pneumonies et tuberculoses étaient alors mortelles et facilitées par le grand froid associé à la malnutrition. Il demeure depuis une crainte ancrée dans les esprits.

Certes, il n'en reste pas moins qu'avoir froid n'est pas agréable. Le froid peut faire couler le nez et irriter la gorge (mais de façon réversible), voire même provoquer un état d'hypothermie si il est trop intense et/ou prolongé.


expériences menées par des Anglais sur les cheveux mouillés
forum médical

4 comments:

damospace a dit…

Puisque le froid crée du stress pour l'organisme et aussi puisque les virus sont présents pratiquement partout où il y a des humains, la consigne de bien rester au chaud n'est pas totalement fausse...

Anonyme a dit…

Exact : puisque le froid stresse l'organisme et l'affaiblit, il devient forcément plus sensible aux infections. Donc évitons d'avoir froid ! D'autre part, lorsque notre corps se refroidit, il lutte contre l'hypothermie en diminuant sa surface de vaisseaux sanguins (les vaisseaux se contractent en quelque sorte : voir Wikipédia sur les vaisseaux sanguins, la petite explication sur les artérioles). Or ces vaisseaux sanguins transportent une bonne partie de nos défenses immunitaires. Si la circulation sanguine est moins bonne, nos défenses sont moins actives et les infections nous menacent plus que d'habitude. Une exception : si l'on fait du sport dans le froid, on augmente notre circulation sanguine malgré le froid, donc tout va bien ... sauf quand on s'arrête, auquel cas il faut vite prendre une douche chaude ... ou rentrer au chaud.

Anonyme a dit…

Vous listez quatre points pour appuyer la thèse selon laquelle la sensation de froid est indépendante du risque de contamination mais, dans deux de ces points, vous faites appel au froid (organisme rendu vulnérable et effet nocebo). Je ne comprends pas tout.

zsciences a dit…

Le propos du billet est de rappeler que s'il n'y a pas de virus, le froid ne vous donnera pas de rhume/grippe.

Il n'y a qu'un seul point lié au froid: l'organisme plus vulnérable. Par ailleurs, il s'agit d'un hypothèse, mais je n'ai pas trouvé d'étude qui mesure la fragilisation de l'organisme par le froid. Ce serait intéressant de compléter l'article par cela.


Quant à l'effet nocebo, il ne dépend que de l'idée péjorative que l'on s'en fait.


S'il vous faut choisir entre rester dans une salle chauffée et remplie de monde pour prendre un café, ou rester dehors, vous prenez moins de risque (rhume/grippe) en restant dehors, même si vous avez froid: certes vos défenses immunitaires seront plus faibles (étude à trouver), mais la concentration de microbes à l'extérieur en comparaison de celle à intérieure d'un salle bondée rend le choix facile.

C'est juste bon à savoir :)