vendredi 15 février 2008

Survivre dans le vide spatial

Des expériences sur des chiens et des chimpanzés (volontaires?) ont permis d'estimer qu'un homme pourrait survivre près de deux minutes dans le vide, quasiment sans séquelles (si ses poumons sont vides).

Pour rappel, voici une liste des petits désagréments qui attendent le pauvre petit astronaute livré à lui même dans le vide spatial:
Dans cet article, il semble qu'il soit fait mention des deux premiers "problèmes" uniquement. Il est donc possible que le temps de survie soit légèrement surestimé.

Bref, nous savons maintenant qu'un astronaute qui ne serait plus protégé par son scaphandre suite à un accident ne serait pas nécessairement perdu et pourrait être secouru.

Les scénaristes de science-fiction doivent revoir leur copie.

Bruce McCandless II fut le premier spationaute à réaliser une sortie extravéhiculaire libre.

2 comments:

prince2phore a dit…

exactement la question que je me suis posé en regardant Sunshine. dans le film qui n'est finalement pas si irréaliste que ça, il semble que ce soit la température extrêmement basse qui tue en premier. personnellement je tenterai pas l'expérience et j'espère qu'on en restera longtemps aux hypothèses sur ce sujet ;-)

Graeme a dit…

Dans "2001 l'Odyssée de l'Espace", le spationaute se lance dans le vide pour atteindre son vaisseau. Il reste dans le vide pendant quelques secondes. La séquence est très réaliste, et l'on peut penser que cette anticipation de la part de Kubrick a été très travaillée. Je pense aussi que cette séquence est réalisable, par un spationaute entraîné. Mais je n'en suis pas un ! ;-)